Voir les lignes

/
Voir & Photographier #4

Introduction

La réceptivité aux lignes est une porte d’entrée incomparable pour travailler la composition. En effet, c’est en exploitant le caractère graphique de notre environnement que l’on crée les compositions les plus abouties.

Quelles lignes pour structurer une image ?

Nous pouvons considérer comme lignes exploitables :

  • le bord des objets photographiés (la limite correspondante se caractérise souvent par un changement de couleur ou de densité);
  • les éléments fins de notre environnement (branches, tiges, poteaux, câbles, traces…).

Ces lignes peuvent être droites, courbes, ondulantes, brisées. Elles donneront une structure à vos images si vous savez exploiter leur potentiel graphique.

Ces deux photos exploitent les lignes droites horizontales. La première est traversée par plusieurs lignes qui se matérialisent par le fait du passage de véhicules aux feux allumés à grande vitesse. De plus des lignes verticales apparaissent grâce à la structure de la table, le tout mettant un effet de perspective avec la paire de lunettes dans la composition. La seconde photo exploite une série de chaises alignées les unes à côté des autres et matérialisant une ligne horizontale nette séparant le ciel bleu et l’esplanade rouge brique.

Jeux de lignes et cadrages

La manière dont les lignes intégrées à vos images se placent par rapport au cadre est très importante graphiquement. Une ligne s’inscrira ainsi horizontalement, verticalement ou encore obliquement. En interaction avec le cadre, elle peut :

  • traverser l’image de part en part ou s’y arrêter;
  • entrer/sortir par un angle, le tiers d’un côté, le centre d’un côté, etc…;
  • mener vers un autre élément de l’image;
  • croiser ou longer une autre ligne.

Les endroits où la ligne s’arrête, où un changement de direction s’amorce ainsi que les points d’intersection doivent, de plus, être positionnés de façon délibérée, à bon escient. Entrevoyez-vous toutes les possibilités qui en découlent au niveau de la composition ?

Ces deux photos exploitent parfaitement les formes géométriques créées par la nature. L’homme est loin d’être le seul à pouvoir inventer des formes complexes, la nature a déjà tout inventé avant lui. Dans la nature aussi vous pouvez rechercher les formes géométriques. Une nouvelle fois dans la première photo la spirale est à l’honneur, sans doute de manière encore plus parfaite que ne peut le faire l’être humain. Dans la seconde photo, c’est le vent qui s’amuse à créer des formes géométriques dans le sable de manière tout à fait naturelle.

Exploiter les lignes en prise de vue

Ces différents modèles peuvent être réellement appliqués en prise de vue. Réfléchir à ces problématiques graphiques avant de déclencher est un bon exercice qui peut s’avérer très ludique. Bien entendu, au bout de quelque temps, la prise en compte des lignes et des formes se fera de manière beaucoup plus intuitive sans que vous ayez besoin d’envisager chacune de ces variantes et de multiplier les cadrages.

Les chapitres futurs sur le cadrage et la composition vous aideront à savoir comment exploiter graphiquement les lignes dans vos images en fonction du sujet, de l’environnement et de votre intention photographique.

La première photo exploite des lignes naturelles (si si) apparues dans la neige sans aucune explication à l’heure actuelle, mais bien pratiques dans le cas de cette photo. La seconde photo exploite les lignes horizontales matérialisées par l’espace entre les planches de bois et, de plus, sont un excellent exemple de la règle des trois tiers et les points chauds, éléments de composition qui seront abordés dans un futur article.

En pratique

  • Entraînez-vous à réaliser des photographies « simplistes » de lignes en testant toutes les variantes citées dans cet articles, et même d’autres !
  • Progressivement, cherchez à utiliser les lignes comme structure graphique (colonne vertébrale) de vos images.
1
Photographie
8 août 2017
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest

0

Commentaires pour cet article

leo Lorem elit. dapibus eget vel, neque. felis