Voir les formes

/
Voir & Photographier #3

Introduction

C’est une lapalissade ! La photographie est une discipline visuelle. Ainsi, l’une des qualités requises pour réaliser des images esthétiques est de savoir se détacher du sujet lui-même pour s’intéresser davantage à ses caractéristiques visuelles.

La géométrie au service de la photographie

Percevoir son sujet comme un ensemble de couleurs à assembler est déjà un premier pas (voir l’article précédent). La démarche suivante consiste à plonger davantage dans le graphisme et à considérer nos sujets comme des formes (ou un ensemble de formes) géométriques, à la manière d’un tangram. Appréhender ce que nous photographions de manière schématique, simplifiée, nous aide à construire des images visuellement plus fortes.

Ces deux photos exploitent parfaitement les formes géométriques créées par l’homme dans l’architecture urbaine. Dans le premier cas, l’exploitation du croisement des toits, de l’arc de cercle du trottoir et des rectangles des deux passages piétons permet de mettre en valeur l’être humain au centre de cette composition de formes. Chaque élément pris séparément n’a aucun intérêt particulier en lui-même, mais c’est l’ensemble de la composition qui donne de l’intérêt à la photo. Dans le deuxième cas, un simple escalier en colimaçon pris sous le bon angle permet de générer l’une des formes les plus parfaites, la spirale.

Repérer et exploiter des formes géométriques

Soyez attentif aux formes géométriques qui vous entourent. Dans un environnement urbain, elles sont légion et constituent, en tant que repère fiable et forme connue, un véritable atout pour nos images. Tout comme nous aimons reconnaître le visage d’un proche dans une foule, le regard apprécie de trouver, dans une photo, des éléments distincts et facilement identifiables, tels les cercles, carrés, rectangles, triangles, etc…, qui animent nos villes.

Certaines formes proviennent directement des éléments que nous rencontrons (plaques d’égout circulaires ou carrées, portes rectangulaires, panneaux de signalisation aux formes biens définies), cependant rien ne nous oblige à les subir ! Nous pouvons aisément les modifier en jouant sur la perspective. Ainsi, vus de côté, une porte aura la forme d’un parallélogramme, un cercle sera ovale… et un ovale pourra tout à fait sembler circulaire !

Exploiter les formes géométriques de notre environnement permet de structurer nos photographies, de les rendre plus graphiques, voire de les faire glisser vers l’abstrait. Soyez le Mondrian ou le Kandinsky de la photographie !

Ces deux photos exploitent parfaitement les formes géométriques créées par la nature. L’homme est loin d’être le seul à pouvoir inventer des formes complexes, la nature a déjà tout inventé avant lui. Dans la nature aussi vous pouvez rechercher les formes géométriques. Une nouvelle fois dans la première photo la spirale est à l’honneur, sans doute de manière encore plus parfaite que ne peut le faire l’être humain. Dans la seconde photo, c’est le vent qui s’amuse à créer des formes géométriques dans le sable de manière tout à fait naturelle.

En pratique

  • Recherchez des formes géométriques dans votre environnement et photographiez-les de manière simple (sans les déformer), comme pour réaliser une collecte de formes.
  • Par la suite, intégrez-les dans des images plus complexes. Créez vos formes en prolongeant différents éléments, déformez-les et associez-les.
1
Photographie
22 juillet 2017
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest

0

Commentaires pour cet article

ut commodo et, Sed Curabitur risus felis Nullam velit, id, sit